, ,

Figures d’islam après le 11 septembre – disciples et martyrs, réfugies et migrants

Disponibilité :

1 en stock

Vendu par : Al Bouraq

“Des événements du 11 septembre 2001 aux attentats de Londres de juillet 2005, la mondialisation de l’Islam associe des réseaux transnationaux à des ” espaces hors Etat “. Cet ouvrage est consacré aux différents acteurs qui circulent entre ces espaces martyrs, réfugiés, migrants et figures de l’autorité religieuse souvent associés entre eux par des liens forts. Il oblige à déconstruire les typologies conventionnelles privilégiant l’internationale islamiste au détriment des ” ulama ” (docteurs de la loi) ou de la religiosité populaire et mystique des sûfi. La violence sacrificielle des martyrs n’est compréhensible que si elle est inscrite dans le télescopage des attentes individuelles et des destins de la nation (Kurdes et Palestiniens), ou dans la construction d’identité de substitution pour les jeunes (Pakistanais du Lashkar-i Tayyiba qui combattent pour le Cachemire). Car la transnationalisation des sociétés musulmanes a des effets divers selon les espaces moraux dans lesquels elle s’inscrit et dont trois sont déclinés ici. Les situations d’exil dans des camps de réfugiés et le passage par des complexes islamiques sont propices à la construction de communautés imaginaires (Talibans afghans et Jema`ah Islamiyyah indonésienne). D’autre part, la réislamisation peut résulter du report en retour de la stigmatisation subie par les travailleurs migrants pakistanais ou indiens dans les pays arabes du Golfe. Enfin, les stratégies de mobilité transforment souvent une situation de discrimination en promotion sociale ailleurs (Hazaras afghans au Pakistan..). Ces processus éclairent en retour la construction par les islamistes d’une communauté de souffrance musulmane, où les jeunes martyrs sont l’arme suprême dans la ” concurrence des victimes “.

25,00

1 en stock

Report Abuse

“Des événements du 11 septembre 2001 aux attentats de Londres de juillet 2005, la mondialisation de l’Islam associe des réseaux transnationaux à des ” espaces hors Etat “. Cet ouvrage est consacré aux différents acteurs qui circulent entre ces espaces martyrs, réfugiés, migrants et figures de l’autorité religieuse souvent associés entre eux par des liens forts. Il oblige à déconstruire les typologies conventionnelles privilégiant l’internationale islamiste au détriment des ” ulama ” (docteurs de la loi) ou de la religiosité populaire et mystique des sûfi. La violence sacrificielle des martyrs n’est compréhensible que si elle est inscrite dans le télescopage des attentes individuelles et des destins de la nation (Kurdes et Palestiniens), ou dans la construction d’identité de substitution pour les jeunes (Pakistanais du Lashkar-i Tayyiba qui combattent pour le Cachemire). Car la transnationalisation des sociétés musulmanes a des effets divers selon les espaces moraux dans lesquels elle s’inscrit et dont trois sont déclinés ici. Les situations d’exil dans des camps de réfugiés et le passage par des complexes islamiques sont propices à la construction de communautés imaginaires (Talibans afghans et Jema`ah Islamiyyah indonésienne). D’autre part, la réislamisation peut résulter du report en retour de la stigmatisation subie par les travailleurs migrants pakistanais ou indiens dans les pays arabes du Golfe. Enfin, les stratégies de mobilité transforment souvent une situation de discrimination en promotion sociale ailleurs (Hazaras afghans au Pakistan..). Ces processus éclairent en retour la construction par les islamistes d’une communauté de souffrance musulmane, où les jeunes martyrs sont l’arme suprême dans la ” concurrence des victimes “.

UGS : 9782845867543 Catégories : , ,

Prêt à expédier dans 3-5 jours ouvrés


Basé sur 0 avis

0.0 moyenne
0
0
0
0
0

Seuls les clients connectés qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.

Il n'y a pas encore d'avis

Informations sur la boutique

  • Nom de la boutique : Al Bouraq
  • Boutique : Al Bouraq
  • Adresse :
  • Aucun avis trouvé pour l'instant !

PANIER D'ACHAT

close